samedi 5 mai 2012

Non, l'école n'est pas indispensable...

L‘école est l’institution centrale du système éducatif et le lieu d’instruction par excellence. Mais peut-on apprendre en dehors des salles de classes?
Portraits de ces apprenants non scolarisés, qui ont fait le choix de s’instruire ailleurs et autrement.
Allemagne : plan de sortie du système éducatif
Dale J. Stephens a quitté l‘école vers l‘âge de 11 ans. Fort d’une série d’expériences diverses, il crée à 20 ans le mouvement social Uncollege.
L’idée fondatrice : le diplôme n’est pas l’unique clé de la réussite.
A Berlin, un projet similaire a vu le jour. Intitulé Playducation, il propose des méthodes d‘éducation alternatives.
*France : la famille Stern *
André Stern n’a usé son pantalon sur les bancs d’aucun établissement scolaire et c’est aujourd’hui sa fierté. Une fierté inébranlable, pour preuve : lorsqu’ on lui a demandé, à l’armée, de cocher la case “analphabète”, il s’en est à peine offusqué.
Arno, le père, est le créateur du “Closlieu” à Paris. Accueillant des enfants d‘âges divers, cet espace est un havre d’expression personnelle sans contrainte ni compétition, en marge de ce qu’Arno Stern caractérise de “pollution scolaire” .
*Etats-Unis : vers un enseignement libre et ludique *
Le nombre d’enfants bénéficiant d’une instruction à la maison est estimé à plus d’un million dans le monde.
Chez les Emerson, famille qui se revendique éduquée plutôt que diplômée, l’apprentissage est guidé par les choix et les motivations des enfants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Membre du