mardi 13 novembre 2012

De quelle éducation avons-nous besoin pour co-évoluer et changer de paradigme ?


Bonjour,
je partage l'annonce de cette journée de l'Université Intégrale du Club de Budapest que j'ai aidée à organiser :
 
__________________________________________________________________________

EDUCATION ET CO-EVOLUTION

De quelle éducation avons-nous besoin
pour co-évoluer et changer de paradigme ?

UNIVERSITE INTEGRALE
__________________________________________________________________________

Vendredi  30 novembre 2012 - 8h30 – 18h00
Forum 104 - 104 rue de Vaugirard, 75006 Paris
Métro Montparnasse, Duroc ou St Placide
 
Quelle éducation souhaitons-nous pour le « bien-être » de nos enfants et des générations futures ?
Quel modèle éducatif permettrait-il de co-évoluer en harmonie
avec nos environnements humains et écologiques (ou « avec notre écoumène »)
Quelles innovations éducatives existent déjà ?
 
La crise systémique que nous subissons aujourd'hui de plein fouet oblige nos sociétés à  puiser dans nos inspirations les plus globales (sociales, économiques, écologiques, culturelles, artistiques, spirituelles…) pour accompagner la réinvention d'une nouvelle vision  sociétale et permettre un profond changement de paradigme.
Le modèle éducatif de nos enfants n'échappe pas à cette remise en question. Il apparaît décalé à la fois dans son contenu (absence de vue systémique et pluridisciplinaire, insuffisance générale des arts, des humanités, de l'expression corporelle, etc.. ) et dans sa forme (inadaptation de l'architecture et des lieux d'apprentissage etc.). Il est également inadapté pour faire face à la crise civilisationnelle sans précédent à laquelle l'humanité doit trouver réponse rapidement. Souvent en mésalliance avec le reste du vivant, il n'est plus en mesure de répondre aux besoins de nos enfants (créant ainsi un état de souffrance chez les élèves et le corps enseignants).
 Or  dispensée du plus jeune âge et tout au long de la vie, une éducation appropriée dans ses contenus et formes, orientée vers le « bien-être » des enfants  et la joie d'apprendre,  constitue un moteur essentiel vers la co-évolution harmonieuse et pacifique entre les êtres humains, et avec l'ensemble du monde du vivant. Relier l'éducation au monde du  vivant, c'est aussi garantir une certaine forme d'éducation plus écologique, respectueuse des rythmes de tous (enfants comme enseignants) tout en valorisant l'importance du cadre (nourriture, lieu d'apprentissage etc.).
Alors quelle éducation donner à nos enfants qui  leur permettrait d'exister, de vivre, de grandir, de  se construire,  d'être, afin de devenir des citoyens planétaires émancipés, actifs et responsables de leur vie future ?
De quelles  expériences, en France et à travers le monde,  pouvons-nous  nous inspirer?
Paléontologues, philosophes, pédagogues, formateurs, chercheurs, et instituteurs viendront partager avec nous leurs visions et actions novatrices pour accompagner la refondation du système éducatif. 
Vous trouverez ci-joint, le programme et les modalités d'inscription, et une présentation des intervenants.
Ces informations sont également disponibles sur notre site internet : clubdeBudapest.org
 
Chaleureusement, 
Club de Budapest France            
 

Equipe Organisatrice :
Carine Dartiguepeyrou (Présidente – Club de Budapest), Bénédicte Fumey (Vice Présidente - Club de Budapest), Dominique Marty (Membre du comité exécutif du Club de Budapest), Nadine Outin (Ode), Martine Roussel-Adam (chemins d'enfances), Antonella Verdiani (Printemps de l'éducation).
____________________________________________________________________________

PROGRAMME
8h30               Accueil

9h00                 Introduction à la journée
Pourquoi le thème éducation et co-évolution ?,
De l'importance de l'enseignement des humanités, Carine Dartiguepeyrou
                      
9h10-10h40     Table ronde 1: Education et co-évolution

·       Savoir être et savoir vivre ensemble pour une société éducativePatrick Viveret
·       Education et co-évolution, une approche anthropologique, Pascal Picq
·      L'enfant et le chercheur : nouveaux modes de co-construction du savoir, François Taddei
·       Co-évolution, réciprocité et éducation émancipatrice, Claire Héber-Suffrin
Animation : Bénédicte Fumey

10h40-11h00  Pause café

11h00-11h15  Intermède « surprise » avec Evelyne Girard

11h15-13h00   Table ronde 2 : Education et changement de paradigme : d'une culture de la guerre à une culture de la paix
·      Nos enfants sont des merveilles, les clés du bonheur d'éduquer, Denis Marquet
·      La paix avec soi, les autres et le monde, Unipaz, Roswitha Lanquetin
·       La pédagogie des droits de l'enfant : le socle de la paix durable, Jonathan Levy
·      La pratique de la CNV dans les écoles, Catherine Schmider
Animation : Antonella Verdiani
                                  
13h00-13h45  Pause déjeuner- repas bio végétarien servi sur place

13h45-14h00  Reprise avec  « le Yoga dans l'éducation des enfants »

14h00-15h30  Table ronde 3 : Les initiatives innovantes émanant de l'école (« le dedans »)
·      Panorama d'écoles construites sur un nouveau paradigme scolaire (les Amanins, Ecole de la 2eme chance, la ferme des enfants etc.), Antonella Verdiani
·      Living school et ses enjeux de développement, Caroline Sost (fondatrice)
·      Brockwood (éducation inspirée par Krishnamurti), Lionel Claris
·      L'éducation à l'environnement, Philippe Nicolas
                   Animation : Dominique Marty

15h30-15h45  Intermède ludique avec Evelyne Girard

15h45-16h00  Pause

16h00-17h30   Table ronde 4 : Les initiatives innovantes provenant de la société civile  et des entrepreneurs sociaux (« le dehors »)
·       Empathy et Compassion in Society, Vinciane Rycroft, fondatrice de Mind with Heart
·       Promouvoir le vivre ensemble chez les 8-11 ans, Marine Quenin
·       Un programme de développement éthique pour les 5-7 ans, Camille Perrin
·       Eduka 3000, Karine Mavezet
Animation : Martine Roussel-Adam

18h00  Clôture de la journée

____________________________________________________________________________

MODALITÉS D'INSCRIPTION

Tarifs
Particuliers
Entreprises
100 €
200 €

Un tarif préférentiel de 50 € est envisageable (étudiants, personnes en difficulté financière). Nous vous invitons à nous écrire pour que nous étudiions cela ensemble.

Nous vous rappelons que l'association est constituée de bénévoles et que les recettes des journées servent à couvrir les frais (réservation de salle et frais d'organisation) ainsi que le repas (bio et végétarien) qui est servi sur place.

Les inscriptions sont nécessaires au préalable.
Pour vous inscrire, 2 possibilités :

1.     Règlement en ligne (règlement sécurisé, recommandé) :
2.     Envoi de votre règlement par chèque, à l'ordre du "Club de Budapest France", accompagné de vos noms, adresse mail et coordonnées postales, à l'adresse suivante :
André Copin, 51 bis Avenue des Boulards, 45500 GIEN

En parallèle, il est nécessaire d'envoyer un mail de confirmation d'inscription à :
                  andre.copin2@cegetel.net


____________________________________________________________________________

PRÉSENTATION DES INTERVENANTS


Justine Caulliez : Diplômée du CESEM-RMS School en France et au Mexique, cadre en stratégie commerciale pour une multinationale, elle choisit, après une expérience profondément révélatrice, de changer de vie. Elle devient tout d'abord praticienne de massage et professeur de Kundalini Yoga, et s'investit pour le développement d'associations qui font sens pour elle, et notamment l'Association pour la Communication NonViolente (CNV).Coach certifiée, en formation intensive à la CNV depuis 2006, complétant avec les bases de l'intelligence Conscience et Sagesse Collective, de la Sociocratie et de l'HolacratieTM, elle développe ensuite son activité de formation. Elle transmet aux particuliers et aux étudiants (INALCO 2010-2011) ces principes de communication bienveillante et d'organisation intelligente qui facilitent la coopération et donnent du plaisir à vivre et agir ensemble. En 2012, elle devient partenaire d'In Principo, société de conseil en management collaboratif.
Lionel Claris, Ed.M., a fait ses études en France jusqu'à l'âge de 16 ans. Puis il a alors souhaité partir étudier à l'école Krishnamurti de Brockwood en Angleterre, et ce, pendant 4 ans. Il a fait ce choix, non seulement parce qu'il n'était pas satisfait du système éducatif français, en partie en raison de la rigidité de celui-ci, mais aussi à cause de sa passion grandissante pour les enseignements de « K ». Lionel est un ardent défenseur de la pensée critique et réflexive au sein même de l'expérience de l'école. Ses réflexions gravitent autour de l'idée que le processus scolaire offert aux étudiants est habituellement limité à une accumulation plus ou moins imposée de connaissances. Ce savoir, si il n'est pas contesté passe pour la vérité--quelque chose qui est supposé être accepté et suivi--plutôt que quelque chose qui est construit et qui doit donc être déconstruit et réinventé. Après 10 ans passés aux Etats-Unis durant lesquels il a poursuivi ses études et a travaillé en tant que chercheur à l'université et professeur des écoles, Lionel est de retour à Brockwood depuis 2010 et enseigne notamment le français et la rédaction de dissertations.

Carine Dartiguepeyrou : Présidente du club de Budapest (France) depuis fin 2007. Docteur en sciences politiques et prospectiviste. Son domaine d'intervention est la prospective managériale et socioculturelle (www.carinedartiguepeyrou.com). Elle a notamment contribué et coordonné pour le  Club de Budapest trois ouvrages collectifs Prospective d'un monde en mutation (2010), Au-delà de la crise financière, nouvelles valeurs, nouvelles richesses (2011), Les voies de la résilience (2012) parus chez L'Harmattan Recherches & Prospective. Elle est également membre du Conseil d'administration de Chemins d'enfances et du Printemps de l'Éducation.

Bénédicte Fumey Vice-présidente du Club de Budapest France, et Porte-parole du Pacte civique. Issue de diverses formations en management et sciences-po Paris (MBA), elle a un parcours de cadre international dans le secteur des nouvelles technologies. Passionnée par le développement soutenable de la civilisation humaine, elle mène depuis plusieurs années des recherches concernant les mutations sociétales en cours, notamment en économie, en politique et la résilience de notre civilisation humaine. Elle est aussi très impliquée dans la société civile dans divers projets pour faire advenir une « civilisation soutenable » (la gouvernance démocratique, l'évolution de l'éducation, la responsabilité sociétale des entreprises, le bio mimétisme,  l'agro foresterie et l'agriculture bio-dynamique).

Evelyne Girard Evelyne Girard, clown, art-thérapeute, formatrice en expression vocale.

Claire Héber-Suffrin Docteur en sciences de l'éducation. Institutrice de formation (diplômée en 1964). Fondatrice et animatrice du mouvement des "Réseaux d'échanges réciproques de savoirs" (en 1993). Elle a écrit de nombreux ouvrages dont Les Savoirs, la réciprocité et le citoyenL'Ecole éclatée (Stock), Savoir & Réseaux, se relier, apprendre, essayer (éditions Ovadia).http://www.heber-suffrin.org

Roswitha Lanquetin Éducatrice et socio-pédagogue, présidente de Unipaz-France, Roswitha LANQUETIN s'est interrogée au cours de ses nombreux séjours à l'étranger sur les conditions permettant aux hommes de vivre en paix malgré leurs différences. Sa rencontre avec Pierre Weil, universitaire français établi au Brésil, créateur de l'Université Holistique Internationale Unipaz, fut pour elle une révélation : la seule démarche efficace est pédagogique.


Jonathan Levy : Psychopédagogue, formateur en pédagogie pour des enseignants et éducateurs. Né en Angleterre, où il a fait ses études en pédagogie et Sciences de l'Education, il vit et travaille en France depuis 31 ans. Il conçoit et anime des dispositifs de formation pédagogiques dans les secteurs de l'éducation, du travail social, des organisations intergouvernementales et  des ONG. Il est Conseiller  pédagogique pour l'UNESCO sur les stratégies et approches pédagogiques pour les droits de l'enfant. Il est responsable pédagogique pour le programme Education à la paix pour Initiatives et Changement en Franceresponsable de la Commission pédagogique de l'association française de Janusz KORCZAK (AFJK) et responsable de la Commission pédagogique de La Coordination pour l'éducation à la non- violence et à la paix.

Denis Marquet : Philosophe, thérapeute, écrivain. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont Colère (2001), Eléments de philosophie angélique (Albin Michel, 2010) et très récemment Nos enfants sont des merveilles, les clés du bonheur d'éduquer (NIL, 2012)

Dominique Marty : Membre du Comité exécutif du Club de Budapest. Psychologue, Coach et Consultante en Ressources Humaines, elle accompagne depuis plus de 25 ans les personnes et les organisations dans leur évolution. En parallèle, longue expérience de Psychologue Conseil et de Thérapeute en cabinet libéral :
-        Auprès d'enfants (en tant que psychomotricienne) et d'adolescents, en réseau avec les institutions scolaires, IMPP, instances pénales ((Juges d'enfants, avocats,…).
     Conseil, Pédagogie, restauration des liens familiaux et des liens sociaux.
-        Auprès d'adultes, thérapie individuelle, familiale et transgénérationnelle.
-        Accompagnement de chacun (en tant que Coach) dans ses niveaux d'aspiration, ses crises de croissance et ses orientations essentielles.
Elle définit ainsi le cœur de sa mission : « Etre, en quelque sorte, l'aiguilleur qui facilite le travail de chacun  dans l'éveil à sa propre nature (intime et collective). Créer, préserver et enrichir le lien social, comme condition essentielle de développement. »

Har Atma Kaur (de son nom civil Véronique Bassot) : elle a travaillé pendant 10 ans dans les droits humains, le développement international et local, en  Irlande, au Mexique et en France. Inspirée par sa vision d'un monde plus juste, elle pratique en parallèle le Yoga depuis l'an 2000 pour être l'équilibre et la paix intérieurs qu'elle aimerait voir à l'extérieur. Après le développement international, elle oriente maintenant son énergie vers l'enseignement du Yoga Kundalini depuis 5 ans, car pour elle, la congruence et l'élévation personnelles sont le fondement de la justice sociale.  Pour élever des êtres lumineux et harmonieux, qui sont la société de demain, une éducation consciente a donc un rôle fondamental à prendre dans la société d'aujourd'hui, et le Yoga peut en faire partie dès le plus jeune âge. Certifiée par la FFKY (Fédération Française de Kundalini Yoga), dont elle est membre du Conseil d'Administration, elle est spécialisée en Yoga périnatal et Yoga pour enfants. Elle propose des cours de Yoga et Ballon sur www.interconnections.fr
Karine Mavezet Traductrice de formation, longtemps attachée de haute direction en entreprise, Karine Mazevet est l'auteure de L'Education, une stratégie pour ré-enchanter la vie (Le Souffle d'Or). Il s'agit de l'adaptation française d'un ouvrage latino-américain ; la reformulation d'une proposition pédagogique qui répond aux besoins du nouvel être humain en train d'émerger. Elle initie le projet de maison d'EduKa-3000 et co-crée cet espace pilote au service de l'éducation, des enfants et des adultes éducateurs d'aujourd'hui (www.eduka3000.org).

Philippe Nicolas : D'un itinéraire aux expériences professionnelles diverses, principalement en éducation de plein-air, (créateur de l'Atelier de Pêche et Nature de Bury),  en peinture (un des fondateurs de l'Art Chauve) et en médecine vétérinaire, Philippe Nicolas, professeur des écoles en banlieue parisienne, a enrichi sa pratique enseignante par un doctorat en Sciences de l'Education sur la manière d'habiter la Terre en harmonie avec toutes les formes de vie. Ce qui fait son cœur amoureux : disposer d'une cabane et d'un canoë au bord de la rivière. Les enseignements que Philippe Nicolas tire des rencontres humaines, mais aussi au contact de la nature avec les grands animaux, les arbres remarquables, il le propose à ses élèves comme un « écart fertile » à notre modernité de l'hyper-tout.
Le fil rouge de la pédagogie de ce défenseur des Cultures Premières pourrait être cette parole de l'Indien Trudell : « Nous sommes tous quelque part des descendants d'hommes et de femmes qui portaient des plumes ou des coquillages ». Il semblerait que ce message résonne fortement dans les Zones d'Education Prioritaire pour chacun de ses élèves qui se dévoile être humain avec des dispositions, des dons participant à l'ordre mobile du monde.
Site Atelier de pêche et Nature de Bury : http://naturepeche.free.fr

Nadine Outin : Après une pratique de 7 ans d'éducatrice auprès des enfants et adultes en situation d'exclusion, elle exerce  pendant 8 ans dans un Institut Régional de Formation de Travailleurs Sociaux  en qualité de coordinatrice pédagogique de l'équipe de formateurs, puis de responsable du département de formation continue. En 1992, elle s'engage au sein d'une ONG médicale internationale où elle exerce pendant 9 ans, en Roumanie, la responsabilité de coordinatrice de programmes de formation des personnels éducatifs et contribue au développement des ONG d'Europe de l'Est.
 En 2001,  à son retour en France, elle co- fonde l'association O-D-E. Organisation pour les Droits de l'Enfant,  initie en 2003, le « forum des enfants » avec un collectif d'ONG françaises impliquées dans l'organisation du Forum Social  Européen, s'engage  au sein de divers collectifs français et internationaux  qui œuvrent en faveur  des droits de l'enfant et tentent de promouvoir de nouvelles formes d'éducation préparant mieux la jeunesse  à vivre les mutations du 3ème millénaire.
Convaincue qu'une réforme profonde des systèmes éducatifs est fortement dépendante d'un changement mondial de nos organisations sociales et  d'une modification de nos manières de vivre, elle  participe à divers mouvements dits « alternatifs », ou mouvement des  « créatifs culturels », tels que « Les Dialogues en Humanité », « Les réseaux d'échanges réciproques de savoirs », le collectif « Reconsidérer la richesse », le mouvement pour « un printemps de l'éducation ». Ces mouvements visent à relier les acteurs de la société civile ayant fait le choix de se ressaisir de leur « pouvoir de vie »  et d'allier transformation personnelle et transformation sociale. 
Auteur de plusieurs articles sur la formation en travail social et les droits de l'enfant en France et à l'étranger dont le dernier en date est publié dans l'ouvrage collectif : « Parier sur la réciprocité, Vivre la Solidarité », Chronique Sociale. Mai 2011.  

Camille Perrin est entrepreneur social, fondatrice et directrice de l'association Les p'tits nous (www.lesptitsnous.org). Ancienne élève de l'Ecole Polytechnique, elle a travaillé à la conception de projets innovants (faberNovel) avant de se consacrer à l'innovation sociale et à l'éducation. Préoccupée par les défis sociaux et environnementaux du XXIe siècle et profondément convaincue de la nécessité d'adopter des démarches transdisciplinaires et systémiques, elle s'est autoformée dans plusieurs domaines : économie, philosophie, sociologie, psychologie sociale. 
Avec l'association Les p'tits nous, Camille Perrin se consacre au développement en France du programme UNEED (UNiversal Education for Ethical Development) développé par le centre de recherche CIDEL au Mexique, et cherche à promouvoir une réflexion sur la mise en cohérence de l'éducation avec une vision de l'homme s'appuyant sur l'état actuel des connaissances scientifiques (biologie, anthropologie, sciences cognitives, sociologie). 

Pascal Picq : Paléoanthropologue au Collège de France où il collabore avec le professeur Yves Coppens. Engagé dans des études de physique, il mène deux cursus en parallèle en physique théorique (université Paris VI) et en archéologie préhistorique (université Paris I). Après un DEA de paléontologie des vertébrés et de paléontologie humaine et une thèse (université Paris VI), il part au Duke University Medical Center pour des études post-doctorales qui se prolongent par une position de chercheur associé et d'instructeur en anatomie.
Ses recherches s'intéressent à l'évolution du crâne des hominidés, ce qui comprend les hommes et leurs ancêtres ainsi que les grands singes. Elles s'appuient sur une approche expérimentale qui s'inscrit dans le cadre de la morphologie évolutive.
Il a publié de nombreux ouvrages scientifiques et grand public parmi lesquels Darwin et l'évolution expliqués à nos petits-enfants (Seuil), Les Origines de l'homme : l'odyssée de l'espèce (Points Gallimard).

Marine Quenin, est présidente d'ENQUETE. Diplômée de l'Institut d'Études Politiques de Paris et titulaire d'un Master of Arts en Relations Internationales de Sussex University (Brighton, Royaume-Uni). Après un an chez Arthur Andersen, en charge de l'animation de la fondation d'entreprise tout juste créée, elle a participé au développement de l'association Samusocial International, dont elle a assuré la direction pendant 8 ans. Elle a rejoint en 2008 la Chaire ESSEC Entrepreneuriat Social, pour prendre la responsabilité d'Antropia, son Incubateur Social. Elle même entrepreneur sociale et sollicitant l'accompagnement d'Antropia, elle a ainsi été amenée à prendre en charge, en septembre 2010, au sein de l'Institut de l'Innovation et de l'Entrepreneuriat Social de l'ESSEC, la conception pédagogique et la supervision de Cap ESSEC, une préparation aux concours d'admission sur titre à l'ESSEC pour étudiants d'origine modeste. Elle se consacre à plein temps au développement d'ENQUETE depuis octobre 2011.

Martine Roussel-Adam : Présidente-fondatrice de l'association Chemins d'Enfances pour le mieux être des enfants en difficulté, elle s'investit également aux côtés des entrepreneurs sociaux, notamment à travers Ashoka et Phitrust Partenaires. Elle est l'auteur des Jardiniers de l'âme (2011). Elle est membre d'honneur du Club de Budapest France. Elle vient d'initier le premier prix « Innovons pour l'enfance ».

Vinciane Rycroft fondatrice de Mind with Heart.  Elle anime des ateliers d'estime de soi, d'empathie et de compassion pour les jeunes. Elle est formée aux sciences de l'éducation et au management de projets pédagogiques.

Catherine Schmider : Coordonnatrice CNV et éducation, pour l'ACNV (Association pour la Communication NonViolente) depuis fin 2010. Formatrice en CNV, sophrologue. Elle a été enseignante. Elle anime des formations sur la relation à soi et aux autres, désormais spécifiquement dans le domaine de l'éducation, parce qu'elle a la conviction que donner aux parents, enseignants, éducateurs, les outils pour accueillir et accompagner en conscience l'être unique qu'est chaque enfant, permet de contribuer à l'épanouissement des êtres et à la paix sur la terre. Elle œuvre pour que des formations à la relation fasse partie de la formation des personnels de l'Education Nationale et accompagne les établissements scolaires souhaitant développer des projets avec la CNV.

Caroline Sost Directrice fondatrice de Living School, ancienne responsable des ressources humaines en charge de la formation dans un groupe international. Diplômée de l'ESCP et du Master pour le Développement du Leadership Ethique, titulaire d'une maîtrise en Sciences de l'Education. Présidente de l'association Savoir-être & éducation. Caroline œuvre pour un renouveau dans l'éducation en France et dans le monde. Elle ressent que nos systèmes éducatifs ont besoin d'évoluer pour être réellement créateurs d'humanité. Nous ne pouvons plus simplement nous résoudre à « produire des bons exécutants » au service d'un système à bout de souffle. Les enjeux mondiaux (écologiques, sociaux, sociétaux, économiques, humains etc.) nécessitent l'émergence de citoyens épanouis et responsables, contributeurs d'une réelle évolution de l'humanité. www.livingschool.fr

François Taddei François Taddei a créé le Centre de Recherches Interdisciplinaires à Paris, dont le rôle principal est de promouvoir de nouvelles pédagogies afin d'aider les étudiants (Licence, Master, Doctorat) à prendre des initiatives créatives et à développer leurs projets de recherche. Il participe à divers groupes de travail sur l'avenir de la recherche et l'éducation (NIH, INSERM, France 2025, Rapport pour l'OCDE). François Taddei vient de prendre la tête du nouvel Institut pour l'apprentissage par la recherche qui a été sélectionné en Mars 2012 par le Comité Scientifique International du programme d'Initiatives d'Excellence en Formations Innovantes (IDEFI) du ministère français de la recherche.
François Taddei dirige également l'équipe de "Biologie des Systèmes et Evolution" dans une unité de l'Inserm à la faculté de médecine de l'université Paris-Descartes.

Antonella Verdiani Titulaire d'un Doctorat et d'un Master en Sciences de l'éducation, Antonella Verdiani a été fonctionnaire à l'Unesco où elle a travaillé en particulier pour l'éducation pour la paix et la non-violence (1987-2005). En 2006, elle a initié une activité de consultante internationale avec, parmi ses commanditaires, le Bureau international de l'éducation, l'Unesco, l'Université de Florence et le Centre d'innovation et de recherche en pédagogie de la Chambre de commerce de Paris. Elle donne des stages et des conférences sur « l'éducation à la joie » et est à l'initiative du projet « le Printemps de l'éducation ». www.educationalajoie.com
Elle vient de publier Ces écoles qui rendent nos enfants heureux (Actes Sud, 2012) et a contribué aux ouvrages collectifs du Club de Budapest publiés dans la Coll. Prospective de L'Harmattan (« L'éducation à la joie » in Prospective d'un monde en mutation 2010 et « Le bien Etre à l'école » in Les voies de la résilience 2012).

Patrick Viveret : Ancien conseiller référendaire à la Cour des Comptes, il est à présent « conseil en imaginaire » et aime se présenter comme « passeur-cueilleur ». Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont Comment vivre en temps de crise ? (avec Edgar Morin, Fayard, 2010), Pour un nouvel imaginaire politique (collectif, Fayard, 2006),  Pourquoi ça ne va pas plus mal (Fayard, 2005) et Reconsidérer la Richesse (Editions de l'Aube, 2010), écrit à la suite de sa mission auprès du secrétaire d'Etat à l'Economie solidaire (2001-2004). Il est à l'origine du projet SOL, un système de monnaie solidaire, et co-fondateur des rencontres internationales « Dialogues en Humanité ». Il est également fondateur de l'association L'observatoire de la décision publique, membre du Pacte civique et membre créatif du Club de Budapest France. Il développe ici des thèses qui seront reprises et approfondies dans le livre La Cause humaine, du bon usage de la fin d'un monde (2012, éditions LLL (les liens qui libèrent). Il a contribué aux ouvrages collectifs du Club de Budapest Au-delà de la crise financière, nouvelles valeurs, nouvelles richesses et Les voies de la résilience tous les deux parus chez L'Harmattan Coll. Prospective, en 2011 et 2012.



____________________________________________________________________________

SOURCES D'INFORMATIONS

·       Constat sur les limites du système éducatif actuel par Sir Ken Robinson : « Changing Education Paradigms ».
·        Les jardiniers de l'âme - Martine Adam.
·       Nos enfants sont des merveilles, les clés du bonheur d'éduquer (NIL, 2012), Denis Marquet

·   Prospective d'un monde en mutation (sous la dir de Carine Dartiguepeyrou, 2010, L'harmattan Prospective) avec les contributions notamment d'Antonella Verdiani, Edgar Morin, Matthieu Ricard etc.
·       Les voies de la résilience (sous la dir de Carine Dartiguepeyrou, 2010, L'harmattan Prospective) avec les contributions notamment d'Antonella Verdiani, Patrick Viveret etc.
·       Quelle école pour le XXIème siècle, Interdépendances, n°85, 2012
·       Rapport de la concertation au Président de la République « Refondons l'école »
·     L'Education, une stratégie pour ré-enchanter la vie (Traduction en français, Le Souffle d'Or), Karine Mazevet



3 commentaires:

  1. đồng tâm
    game mu
    cho thuê nhà trọ
    cho thuê phòng trọ
    nhac san cuc manh
    số điện thoại tư vấn pháp luật miễn phí
    văn phòng luật
    tổng đài tư vấn pháp luật
    dịch vụ thành lập công ty trọn gói
    lý thuyết trò chơi
    đức phật và nàng
    hồ sơ mật dinh độc lập
    đừng hoang tưởng về biển lớn
    chiến thắng trò chơi cuộc sống
    lượng tử
    ngồi khóc trên cây
    truy tìm ký ức
    mặt dày tâm đen
    thế giới như tôi thấy

    Lưu Phong cười khổ một tiếng, biết mình và nhạc phụ đại nhân nói không rõ ràng, vì muốn giảm bớt phiền toái, đành cam đoan nói:" Nhạc phụ đại nhân, người yên tâm, ta nhất định ghi nhớ dạy bảo của người, rời xa Nguyệt Ngạc phu nhân, kiên quyết không cùng nàng giao thiệp."

    Ân Nguyên Tố gật đầu hài lòng, nói;" Ân, ngươi nghĩ như vậy, ta rất an tâm."

    " Được rồi, có chuyện này muốn nói cho ngươi." Ân Nguyên Đạo ý bảo Lưu Phong ngồi xuống, chậm rãi nói:" Ngươi và nha đầu của Vương gia có chuyện gì xảy ra?"

    Lưu Phong đang muốn giải thích, lại nghe Ân Nguyên Đạo nói:" Ngươi không cần giải thích, chuyện này ta ủng hộ ngươi, Đông Đông là một cô nương tốt, đáng thương cho tấm lòng của cha mẹ, ta cũng là một người cha. Đứa nhỏ Đông Đông kia nếu để cho Chu Tam cưới, đó chính là vào hỏa ngục a."

    Lưu Phong cuối cùng thở dài một hơi, cười cười nói:" Nhạc phụ đại nhân, người yên tâm, chuyện của Đông Đông ta sẽ xử lý tốt."

    " Thiếu chút nữa lại quên nói cho ngươi chính sự." Ân Nguyên Đạo trầm giọng nói:" Ngày hôm qua ngươi và Vương Đức Vọng làm Yến Vương mất mặt, Yến Vương rất là tức giận. Bất quá hắn tạm thời cũng không có biện pháp bắt ngươi, không thể làm gì khác hơn là khai đao Vương Đức Vọng trước."

    Lưu Phong hơi kinh hãi: "Yến Vương muốn làm cái gì?"

    " Theo tin tức tin cậy, Yến Vương đã xin bệ hạ hạ chỉ, điều Vương Đức Vọng khỏi Giang Nam, đi nhậm chức tại một thành nhỏ miền Tây Bắc hẻo lánh."

    Lưu Phong giật mình: "Nhạc phụ đại nhân, Vương đại nhân không phải vừa mới lập quá công quân sao, hơn nữa được thăng lên làm Đại tướng quân

    RépondreSupprimer

Membre du