jeudi 30 octobre 2014

Jiddu Krishnamurti. Truth is a Pathless Land. New York 1928, Ojai 1930



La Vérité est un pays sans chemins, que l'on ne peut atteindre par aucune route, quelle qu'elle soit : aucune religion, aucune secte. 

Tel est mon point de vue: et je le maintiens d'une façon absolue et inconditionnelle. 

La Vérité étant illimitée, inconditionnée, inapprochable par quelque sentier que ce soit, elle ne peut pas être organisée. 


On ne devrait donc pas créer d'organisations qui incitent les hommes à suivre un chemin particulier. 

Si vous comprenez bien cela dès le début, vous verrez à quel point il est impossible d'organiser une croyance. 


Une croyance est une question purement individuelle, et vous ne pouvez ni ne devez l'organiser.

Si on le fait, elle devient une religion, une secte, une chose cristallisée, morte, que l'on impose à d'autres. 


C'est ce que tout le monde essaie de faire. La Vérité est ainsi rétrécie et transformée en un jouet pour ceux qui sont faibles, pour ceux dont le mécontentement n'est que momentané.



Jiddu Krishnamurti

1 commentaire:

  1. J'adore Krishnamurti. Ce que je respecte le plus chez lui c'est qu'il a été endoctriné par des illuminés et qu'il en est sorti et a affirmé du même coup une sorte de vérité libératrice qui vient battre en brèche les théories fumeuses de Blavatsky et Steiner. Krishnamurti était manifestement un homme libre.

    RépondreSupprimer

Membre du